Association VENT
L'enfant le coeur de notre mission

Qui sommes nous ?
Le ministère
Les actions
Les mains d'Association
Les projets
Le calendrier
La presse en parle

 

Jacky DÉRAND
Enfants/Ados

 

Le coin des enfants
L’espace des ados

 

Aider l’association
Devenir membre
Aider un enfant
La boutique

 

Demande d'information
S'inscrire à la newsletter
Recommander le site

 

"Lève-toi pousse des gémissement à l'entrée des veilles de la nuits Répands ton coeur comme de l'eau, en présence du Seigneur !
Lève les mains vers lui pour la vie de tes enfants qui meurent de faim aux coins de toutes les rues !"
La bible - Lamentation de Jérémie 2 v 19

Les témoignages de l'année 2007

Rachel à l'âge de 6 ans - Taverny (95)

Mon Papa étant né peu de temps avant la guerre 39-45 a manqué de calcium dans son enfance. La décalcification des os qui s'en suivit a entraîné un handicap se traduisant par des jambes arquées, une croissance ralentie et des opérations à répétitions. Le travail difficile qu'il exerça n'arrangea en rien son handicap, si bien qu'un jour, il ne pouvait plus marcher … il était continuellement couché et ne se levait que très rarement et toujours aidé par une chaise et Maman … Mes parents étaient chrétiens mais Maman ne conduisant pas et Papa étant couché nous ne pouvions plus allés à l'Eglise. Un jour un oncle et un ami de mes parents proposèrent à mon père de l'emmener dans leur Eglise. Celui-ci lui répondit que notre pasteur allait venir à la maison pour prier quand il reviendrait de mission au Canada. Ils insistèrent en disant qu'il ne fallait pas attendre et décidèrent ensemble d'aller au Culte le dimanche matin. A la fin du culte, le Pasteur pria pour mon père et celui-ci nous raconta qu'il sentit comme un feu en lui qui touchait chaque articulation…Papa était parti en s'appuyant sur mon oncle, il revient à la maison en marchant… Je m'en souviens comme ci c'était hier, il fit la course avec mon frère, le prit sur ces épaules et ils montèrent l'escalier en courant !!! Quelle joie à la maison. Je peux dire que cette expérience a marqué ma vie car depuis ce jour, moi qui n'était alors qu'une petite fille de 6 ans, j'ai la certitude que DIEU EXISTE et qu'il fait des MIRACLES, jamais je n'ais douté de cela.

Elie à l'âge de 6 ans - Briançon (05)

Je suis né dans une famille chrétienne et cela m’a donné l’opportunité d’entendre parler de Dieu, dés mon plus jeune âge et de participer au camp d’enfant. Lors d’un camp le message du Salut a été proposé simplement et a abouti par un appel pour donner son cœur à Dieu. Moi j’avais six ans et j’étais déjà conscient et je pouvais considérer que Jésus était mort pour pardonner mes péchés. J’ai donné mon cœur au Seigneur. Et depuis ce jeune âge a mûri en moi l’envie de servir le Seigneur et de consacrer toute ma vie pour son service. Très jeune Dieu m’avait fait développer un don pour la musique et la réparation. A six ans je réparais ma première machine à laver. Etant attentif aux différents services de l’église, mon cœur était porté par la sonorisation. Très jeune je montais des prières à Dieu, que je lui remettais aux pieds de mon lit chaque soir. Dieu n’a pas tardé a exaucé, car à l’age de quatorze ans je faisais parti de l’équipe de sonorisation de mon église. Arrivé à l’age de seize ans j’étais responsable de mon église et de ses annexes.Ces dons, Dieu s’en sert encore aujourd’hui pour aider son œuvre à grandir. Que Dieu soit loué.

Magali à l'âge de 7 ans - Montpellier (34)

« …Une Piqûre, une prière … ; une histoire qui a marqué mon enfance.»   J’avais 7 ans et mon grand père m’emmenait souvent me promener. Ce jour là, nous décidions d’aller à la plage. C’était au printemps et les plages étaient encore désertes. L’eau était froide mais nous trempions quand même nos pieds dans la mer. Tout à coup je ressentis une forte douleur à mon orteil. Je me suis mise à crier et mon grand père m’attrapa. Il me sortit de l’eau et me déposa un peu plus loin sur le sable. Avec attention, il regarda sous mon pied mais ne vit absolument rien. Pourtant, la douleur s’intensifiait. Les postes de secours étaient fermés car la saison d’été n’avait pas encore commencé. J’avais de plus en plus mal. Mon grand père compris et me dit que j’avais été piqué par une Vive. Sans attendre, il me porta jusqu’à la voiture et démarra en direction de la maison. La douleur était toujours là et mes gémissements contrarièrent mon grand père au point qu’il s’arrêta sur le bord de la route à mi-chemin. Voyant ma douleur, il ferma les yeux et se mit à prier. C’était une prière courte mais une prière de foi. Jamais je n’aurais penser que l’on puisse prier Dieu pour ce la. Dieu répondrait-il à une prière pour une enfant ? Puis il reprit la route. Moi, je m’endormis sur la banquette arrière de la voiture. A mon réveil, nous étions devant la maison, la douleur avait totalement disparue. Le Seigneur m’avait enlevé le mal de cette piqûre de ce petit poisson. Aujourd’hui, j’ai 25 ans et cette histoire a marqué toute mon enfance. Dieu avait répondu à la prière de mon grand-père et avait guéri une petite fille de 7 ans. Au travers de cette simple expérience, de cette prière, je compris bien plus tard, l’importance que Dieu accordait aux enfants et qu’ils étaient précieux à ses yeux.

«L’Enfant, le Cœur de Notre Mission»
VENT Association Culturelle déclarée loi 1901 – N°3/12242-JO du 04/10/95 SIRET 404 719 734 00042
Coordonnées bancaires : FR76 1348 5008 0004 4630 2567 165 CEPAFRPP348 - Copyright Association VENT